P'tit Miam tout en Couleur

Créations culinaires mêlant passion, voyages, photographie, goût et esthétisme. A la recherche du soupçon d'originalité qui va sublimer une recette.

samedi 28 juillet 2007

¤ Figue Rôtie, ou comment mettre à l'Honneur la Première Figue de la Saison ¤

Il y a de ces choses dont vous étiez addict étant petit, et qui maintenant ne vous font plus aucun effet ?  Voire même vous tiennent à distance tant vous en avez usé et abusé ?
Pour ma part, je pourrais citer la betterave et les moules, c’est ce qui me vient tout de suite à l’esprit.


Mais ce qui me frappe d’autant plus, c’est l’inverse de la chose. Je n’aimais pas... tant d'aliments, ou ne les appréciais pas à leur juste valeur.

Je pense notamment au poisson & coquillages, aux fruits secs et oléagineux, aux graines, à l’avocat, ou à la plaque de chocolat -elle aurait mieux fait de rester à sa place cette tentatrice-.


fenetre_figuier_2

J'ajouterais un dernier aliment ici, la figue fraîche.

Un fruit très riche en minéraux, oligo-éléments et en fibres, ce qui n’est pas pour déplaire. Pour mieux la digérer, la choisir bien mûre, quand elle est moelleuse et tendre. De préférence charnue, avec de petites crevasses, la peau légèrement ridée; une goutte blanche qui perle à sa base témoigne de la fraîcheur du fruit.

On en distingue deux variétés essentielles :

  • Figue blanche : Peau verte et chair rouge ou rosée, sucrée et fondante.

  • Figue violette : Peau d'un rouge violacée, sa pulpe est d'un rouge plus ou moins grenat.

fenetre_figuierFruit du figuier, arbre cultivé depuis des siècles, qui peut vivre plus de 100 ans et peut atteindre 30m de haut. Son tronc et ses branches contiennent du latex. On ne voit jamais de fleurs sur le figuier : elles sont contenues à l'intérieur des jeunes figues et, pour faire des fruits, ces fleurs doivent attendre la visite du blastophage, petit insecte de la famille des guêpes. Un figuier peut être mâle, femelle ou hermaphrodite. On ne cultive que les variétés femelles, dites aussi figuiers communs.
Les figues du figuier mâle ne mûrissent jamais car elles tombent alors qu'elles sont encore vertes; elles sont immangeables.
La figue abrite à l'intérieur un grand nombre de petites graines croquantes, nommées akènes qui sont en fait les véritables fruits; la pulpe de la figue est juteuse, fondante, très sucrée.
Il en existe plus de 150 variétés.

On la trouve sur les marchés de la mi-août jusqu'aux premières gelées.

Source :  Supertoinette


Ceci pour illustrer le magnifique figuier qui se dresse sur le mur de la maison de ma mère, offrant ses figues blanches chaque saison, dont la première est à l’honneur ici, interprétée dans une recette classique, mais détournée.

Figue rôtie, farcie à la Brousse aux épices et aromates

figue_3

Ingrédients :

- 1 figue fraîche - 20g de brousse de brebis - 1 cuillère à thé de mélasse - 1 pincée de gingembre en poudre - 2g de gingembre confit - 5 gouttes d’huile d'olive au romarin et poivre rose (ou à défaut ajouter une feuille de romarin et une pincée de poivre rose) -


figue_2

Préparation :

Laver la figue et découper la queue. L’entailler en quatre quartiers avec un couteau bien aiguisé en partant de la pointe supérieure jusqu’au deux tiers. Retirer un peu de chair à l’aide d’une petite cuillère sans abîmer le fruit.

Mélanger la brousse, la mélasse, le gingembre confit coupé en fines lamelles, l’huile d’olive au romarin et poivre rose et la chair de figue jusqu’à obtention d’un mélange homogène.


Farcir la figue de cette préparation, ajouter une pincée de gingembre en poudre et enfourner dans un plat pendant 5 minutes à 180°C.

Vous pouvez les servir en dessert, en accompagnement d’une salade, et pour le reste je laisse parler votre imagination, pour de multiples interprétations!


Evidemment, vous pouvez en faire à volonté, et varier les plaisirs avec une farce au chèvre, ricotta, mascarpone... miel, sirop d'érable, sucre roux... basilic, thym... ajouter des fruits secs, varier les épices...

Les épices se développent parmi la douceur de la figue rôtie légèrement sucrée, et le parfum du romarin. La brousse de brebis se contraste avec la figue au niveau de la texture. Juste idéal.

figue

 

...Un sucré-salé qui ravit mes papilles...

... Douceur & Goût ...

Posté par _Sha à 17:50 - d- Sucré-Salé - Permalien [#]